Все для эффективного участия в торгах Получить бесплатный доступ или заказать обратный звонок ×

Questions des achats centralisés ont été discutés par le Front Populaire

Новости (FR) 04 декабря 2014 12:21

La table ronde sur "Les problèmes et les perspectives de développement de l'institution de normalisation dans le domaine des marchés publics" a eu lieu le 3 décembre dans le bureau du Front Populaire.

La discussion a été assistée par le directeur du Département du système du ministère du Développement économique de la Russie Maxim Tchemerisov, le directeur du contrôle des marchés publics du Service fédéral antimonopole Tatiana Demidova, le vice-président de la Commission centrale de contrôle du Front, le vice-président du Comité de la Douma sur la politique économique, de l'innovation, du développement et de l'entrepreneuriat Victor Klimov, le chef de projet du Front Pour l`approvisionnement equitable” Anton Guetta, le membre du Présidium du "Soutien de la Russie", le directeur exécutif de l'Association des plate-formes de commerce électroniques Iliia Dimitrov, ainsi que par des représentants du gouvernement fédéral et la communauté d'affaires, des experts dans le domaine des marchés publics.

Sur l'ordre du jour étaient les questions relatives à l'évaluation des coûts dans les marchés publics pour les fonctionnaires à tous les niveaux, ainsi que les problèmes liés à l'application pratique de la normalisation dans ce domaine et les mesures à prendre pour améliorer l'efficacité du travail dans cette direction.

Par ailleurs, la question de l'évaluation des coûts dans le domaine des marchés publics a déjà été initiée par l'Association, en particulier pendant les travaux sur les changements dans la loi fédérale #94-FZ “Sur la passation de commandes pour les biens, travaux et services pour les besoins de l'Etat et municipaux”.

Maintenant en raison du fait que le gouvernement a adopté la résolution “Sur la procédure pour la détermination du coût de la prestation des fonctions des organismes gouvernementaux fédéraux, des fonds budgétaires de l'État de la Fédération de Russie, y compris des institutions publiques subordonnées” le 20 Octobre 2014, le thème de la normalisation redevient pertinente. L

e document entre en vigueur le 1er Janvier 2015. Jusqu'à la fin de 2014, le Conseil des ministres doit délivrer un document similaire pour les niveaux régional et municipal.

Selon ce document, seulement l'achat de voitures (de 1,5 à 2,5 millions de roubles) et les communications mobiles sont normalisés en valeurs absolues. Quant aux autres dépenses des fonctionnaires - entretien des biens, services de transport, achat de mobilier, carburants et lubrifiants, réparation, location de l'équipement, achat de services d'information - elles ne sont pas normalisées en termes absolus et doivent être calculés selon une formule spéciale. Selon les experts du Front, la verification de toutes ces dépenses sans un système d'information unique et catalogues de produits standard n`est pas possible.

L'initiative de créer un système centralisé des achats pour être en mesure d'acheter des biens moins chers et contrôler plus facilement le processus d'approvisionnement a lancé le chef du contrôle présidentiel Konstantine Tchuitchenko.

"Maintenant, chaque municipalité, chaque institution budgétaire fait des achats indépendamment. Il n`est pas clair pourquoi il est impossible d'acheter des voitures à la fois avec, pour les distribuer ensuite parmi les différents départements. Ainsi, vous pouvez obtenir un rabais pour une grande partie, il est moins cher pour les clients et cela aide à économiser de l'argent du budget. On nécessite moins de structures d'approvisionnement maintenant. Ensuite, le processus sera plus facile à contrôler, "- a déclaré le chef du contrôle présidentiel de la Russie.

Le Sous-ministre - chef des achats de l'Etat du Ministère de la politique de la concurrence de la région de Kalouga Sergey Tcherikanov a partagé des expériences dans l'utilisation des systèmes d'approvisionnement centralisés dans la région. «Pour la région de Kalouga le système centralisé est traditionnel. Nous avons concentrés la plupart des coûts sur le budget régional et les avons centralisés au niveau de la clientèle régionale. Contrairement à d'autres régions, dont l`expérience nous avons étudié, nous centralisons toutes les ventes aux enchères et appels d'offres, peu importe le montant. Dans une certaine mesure, les ventes aux enchères municipales sont aussi centralisées - la plupart des municipalités de la région travaillent via un organisme spécialisé unique - l'institution budgétaire régionale qui fournit ses services gratuitement. Qu'est-ce que cela nous mène? Tout d'abord, la réduction des coûts du travail des clients et des exigences de leur qualification, la prevention d`un nombre significatif de violations non intentionnelles dans les marchés et dans quelle mesure – la reduction du risque de corruption. En outre, nous avons un centre d'information et de marketing, qui aide les clients à déterminer la nomenclature des marchandises, "- dit l'expert.

Le Chef adjoint de la commande présidentielle de la Russie Valentine Letounovskiy, parlant de la nécessité de la centralisation dans le système de passation des marchés, a déclaré que l'optimisation des coûts et de l'approvisionnement des entreprises d'Etat est une tâche globale, particulièrement importante en temps de crise, lorsque la Russie connaît pression due aux sanctions économiques. Selon lui, la réduction des coûts n`est pas seulement un objectif économique, mais aussi un objectif stratégique du gouvernement.

Les participants de la discussions ont convenu de compiler les propositions et de les soumettre au Premier Ministre du Gouvernement de la Fédération de Russie Dmitri Medvedev, avec le souhait d'organiser la participation du public dans la formation d'un système de réglementation et dans l'élaboration de règlements, en cours de préparation par le Cabinet.